Header

 Page d'acceuil

UNE ROUTE  À DÉCOUVRIR 

 English

  Accommodations
Suites 
Camping

  Restaurant 
Description
Menu

  Activités
Pêche 
Plongée   
Snorkeling 
Kayacking 
Baleines



SERVICES 
Transport  
Rental shop 
Real Estate


 

La région
La péninsule
Carte
Flore
Faune
Autres aspects
Conduire en Baja


  Commentaires de nos Guests
Opinions


Programme
d'échange 

Cliquer ici

Retour haut de page 

 


IL N'Y A QU'UNE SEULE ROUTE PAVÉE À SUIVRE DE TIJUANA À CABO SAN LUCAS.

 Elle traverse les deux États ( Baja Califonia et Baja California Sur ) du nord au sud. Deux sections de cette route sont de véritables autoroutes: de Tijuana à Ensenada, dans le nord et de Cabo San Lucas à San José del Cabo, dans le sud. De plus, les accès à la Capitale, La Paz, ont également été aménagés en autoroute. A partir de la route numéro 1 il y a des routes pavée pour rejoindre des endroits comme Todos Santos et Los Barriles. il y a aussi des routes non pavées pour rejoindre des lieux comme El Cardonal's Hide -a-Way. 

La route principale traversant la Baja du nord au sud ainsi que quelques routes secondaires sont pavées. Mais encore beaucoup des routes qui figurent sur les cartes sont en terre. Assurez-vous d'utiliser les plus récentes cartes pour ne pas avoir de surprises désagréables...

Parcourir les routes de la Baja California après avoir connu les routes américaines est une expérience dépaysante, mais qui en vaut vraiment la peine. Les embouteillages sont inexistants. Vous n’en trouverez qu’aux stations services.

Nous vous conseillons aussi de surveiller attentivement votre compteur de vitesse et de ne jamais dépasser la vitesse de 60mph (100km/h). Un petit conseil qui pourrait vous éviter bien des désagréments.

 Il est recommandé de ne jamais conduire la nuit.

 

FAITES LE PLEIN... SOUVENT!

D'AILLEURS, DANS CE PAYS DÉSERTIQUE ET TRÈS PEU PEUPLÉ, IL EST SAGE DE FAIRE LE PLEIN À CHACUNE DES STATIONS RENCONTRÉES.

Tant qu'à parler de conduite en Baja, parlons également d'essence et de diesel. Au Mexique, l’essence est nationalisée. Il n’y a donc que la compagnie Pemex qui soit autorisée à distribuer le carburant. Ses stations sont généralement dispersées de façon stratégique sur tout le territoire de la Baja California. Une station à tous les 300-400 km dans les régions les moins habitées. Néanmoins, il est tout de même conseillé de se munir d’un bidon d’essence supplémentaire pour parer aux imprévus.

Lorsque vous faite le plein d’essence, soyez vigilant. Assurez vous toujours que le compteur ait bel et bien été remis à zéro avant que l’on ne commence à vous servir... Lisez le compteur pour les litres et multipliez par le prix au litre avant de payer, vous pourriez avoir des surprises...

SORTIR DES CHEMINS BATTUS

UNE SEULE VRAIE ROUTE PAVÉE EN BAJA, MAIS DE NOMBREUSES ROUTES DE TERRE TRÈS PITTORESQUES. Si votre véhicule vous le permet ( 4x4 ou châssis sur levé ), empruntez les petites routes non-pavées qui vous conduiront dans des endroits exquis, à l’écart de l’achalandage touristique. La Baja California regorge de merveilleux endroits encore très peu fréquentés. Ceux qui s’y aventurent ne sont jamais déçus.

 SÉCURITÉ

VOYAGER PAR LA ROUTE AU MEXIQUE N'EST PAS UNE AVENTURE DANGEREUSE, MAIS SOYEZ TOUT DE MÊME PRUDENTS. Pour plus de sécurité, évitez de rouler la nuit. Les routes n’étant pas éclairées la conduite à la lueur de la lune est plutôt déconseillée, surtout si vous ne savez pas exactement où vous allez.

N’espérez pas rencontrer une affiche bordée de néon indiquant le chemin de votre destination. Vous risquez plutôt de manquer une courbe et de vous retrouver enlisé dans le sable, de rencontrer un animal de la ferme ou de la montagne qui a pris goût à la chaleur du pavé le soir ou pis encore, de tomber face à face avec un vieux camion ayant décidé de faire la grève dans une courbe.

Dans le cas où vous auriez un problème sur la route : la loi du Mexique exige que les personnes impliquées dans un accident de la route soient détenus jusqu'à ce que les dommages soient payés. Ceci veut dire que vous pouvez être détenus jusqu'à ce que l'ajusteur de votre compagnie d'assurances dépose devant les policiers la preuve que vous êtes assurés ou, en l'absence d'assurances, que vous ayez payé pour les dommages.

Les autorités ne peuvent vous détenir plus de 72 heures si aucune preuve n'est déposée contre vous. Vous avez droit au service d'un avocat et vous ne devez signer aucun document sans la présence d'un traducteur officiel.

Tenez vos distances. Les véhicules circulant sur les routes ne sont pas toujours dans un très bon état mécanique; les clignotants ne fonctionnent pas nécessairement. Même si vous devez posséder une assurance pour votre véhicule, nous vous conseillons de tout faire pour ne jamais avoir à l'utiliser. Dans un pays étranger il n'est jamais agréable de se retrouver dans une situation d'accident, alors soyez bien prudent sur la route.

LES CONTRÔLES ROUTIERS

NE SOYEZ PAS SURPRIS SI VOUS RENCONTREZ DES CONTRÔLES ROUTIERS. L’armée érige fréquemment ce genre de barrages. En fait, ils sont là davantage pour vous protéger. Ils recherchent principalement les trafiquants d’armes et de drogues. Souriez gentiment, laissez-les jeter un coup d’œil dans votre véhicule et tout ira bien !

De plus, vous croiserez probablement des frontières agroalimentaires. Celles-ci contrôlent le passage des aliments afin de limiter la possibilité de propagation de certains virus et microbes nocifs pour l’agriculture. Donc, lorsque vous quittez un État pour un autre, certains fruits et légumes peuvent vous être confisqués tels que les agrumes, les avocats et les oeufs. Vous avez cependant le droit de vous arrêter pour les manger avant le passage! Une légère taxe peut également vous être imposée pour passer d’une région à l'autre.

Il est conseillé de ne jamais donner de pourboires aux autorisées. Si un agent veut vous donner une amende, exigez un reçu officiel. 

Dites « Non » à la corruption.

POUR FAIRE UN BEAU VOYAGE:

Contactez-nous

Retour haut de page 

08/13